Retour sur l'Assemblée Générale 2020

Ce samedi 5 septembre dernier, se tenait l’Assemblée Générale tant attendue, du Comité. Dans une ambiance de retrouvailles distantes entre les dirigeants /représentants des 145 clubs de Loire-Atlantique, ainsi que les élus, salariés du Comité, les vice-présidents chargés des sports du département et de Nantes Métropole.

Pour introduire cette Assemblée, le Président de la Fédération Française de Basket-ball, Jean-Pierre SIUTAT, a exposé des faits de cette saison si particulière et des axes de développement pour pallier les manques occasionnés par cette pandémie.

Le maître-mot du Président a été clair ; il faut se diversifier pour suivre la nouvelle consommation du sport, telle qu’elle est aujourd’hui. Au travers de plusieurs formes classiques, comme le 5x5 ou le 3x3, mais aussi sous forme d’obligations humaines et « citoyennes avec l’ouverture au sport adapté, au basket entreprise ou inclusif.

« Chercher de nouvelles cibles pour que demain, nos clubs qui sont aujourd’hui des lieux de compétitions, soient intégrés comme lieux d’accueil tout public »

 

Pour ce faire, il faut relancer les clubs, « rebondir » ! Le fonds « Retour au Jeu », c’est deux millions d’euros dont un million à destination des clubs.

«On a mis tout ce qu’on pouvait, on n’est pas le foot, on n’est pas le tennis, on n’est pas le rugby, on le regrette ; on a raclé les fonds de tiroirs. »

 

Les finances ne sont pas les seules solutions, la Fédération est en perpétuelle recherche d’options et étudie tous les scenarios possibles pour répondre aux très nombreuses questions. La véritable ouverture et porte de sortie est le Sport Pour Tous ; les clubs qui le souhaitent, vont embarquer dans cette « transformation ».


Malika TARARBIT
, vice-présidente du Conseil Départemental en charge des Sports, appuie les mots de Jean-Pierre SIUTAT et affirme que les projets à venir sont soutenus par le Département, que l’on ait sportif. Sur tous les plans, professionnels, amateur ou pour tous, le basket-ball s’inscrit dans une démarche, autant humaine que compétitive.

Le sport en passe de se développer davantage est le vecteur d’un pas vers la population. C’est un mouvement d’inclusion ; aussi bien sportif que social ou médical.

Par exemple, le « Basket école, donne à tout le monde le droit de rêver et pourquoi pas l’accès au haut niveau. »

 

A l’unisson avec Malika TARARBIT, le vice-président de Nantes Métropole en charge des sports de haut-niveau, Ali REBOUH ajoute que le sport joue un rôle essentiel dans la société. Tant sur la dimension éducative de cohésion sociale, que dans le domaine de la santé et l’animation du territoire.
Mais pour cela, il faut du temps. Du temps et de l’engagement que les bénévoles de chaque organisation donnent volontiers à leur sport.

En parlant d’engagement :

« Jacques c’est à toi tout seul par ton engagement, par ton parcours, par les valeurs que tu défends […] Tu as représenté de manière digne, tous les bénévoles qui sont ici, qui te ressemblent tous par leur engagement ».

 

Ce sont ces mots qui ont introduit pour la dernière fois, l’ex-Président du Comité, Jacques PHILIPPE ; qui avoue avoir passé de très belles années au sein du Comité, mais que ces derniers temps ont été chamboulés par la crise sanitaire actuelle.

«  … un réel coup dur » pour le sport et les clubs ; toutes les animations et événements clubs annulés « il y aura certainement un après COVID, mais on le sait, le monde amateur se débrouille ». А̀ chacun son mot, pour Jacques, c’est l’entre-aide.

« Serrons-nous les coudes, aidons-nous les uns les autres, c’est tout ce que nous pouvons faire aujourd’hui. »

 

                Le COVID, n’est pas la seule bête noire de notre sport ; « nous rencontrons toujours aussi quelques problèmes d’incivilités sur et en dehors du terrain et nous continuons à travailler avec le jeu ‘Un Joueur Injouable’, que nous avions élaboré en collaboration avec le conseil départemental ».

Ce jeu est toujours disponible, mis à disposition des clubs, c’est un outil de partage et de prise de conscience sportive et collective qui apporte le Respect sur et en dehors du terrain.

Malgré tous ces discours d’encouragement et de projection sur la saison à venir, le COVID reste la bête noire des projets sportifs pour l’année 2020/2021. Une situation délicate qui accueille Franck JOUNIER, ex-Trésorier et désormais Président du Comité dans ses fonctions. Car oui, l’Assemblée Générale 2020 était élective et sans grande surprise, les clubs aussi ont voté pour la « continuité » prônée par Jacques PHILIPPE.

En effet, Franck JOUNIER s’est formé au fil des 8 années en tant que trésorier, aux côtés de Jacques pour reprendre le premier Comité Départemental de France. En quelques chiffres, c’est : 10 salariés, 26 élus, 135 clubs et 31 465 licenciés (dont 24 477 en compétition)

 

Un grand MERCI à Jacques PHILIPPE pour toutes ces années d’engagement et une bonne saison à Franck JOUNIER et les élus.


Modalités sur le 
Retour au Jeu 

(Formulaires de demande auprès de la FFBB, Ligues des Pays de Loire et Comité Départemental 44)

 

Plus d'infos sur le
Vivre Ensemble

(Basket école, entreprise, santé, inclusif...)

 

Tout savoir sur le
3x3

(championnat, tournois et coupe)

 

Patrice LORENZI pour
'Joueur ou Injouable'

(CTF de la commission Mini & Jeune au Comité 44)